Quelle éthique pour les données ? Data / In the Air

Ce Mardi 14 Juin se tenait au Théâtre de la Madeleine la deuxième édition des rendez-vous de la propriété intellectuelle, organisée par la Compagnie Nationale des Conseils en Propriété Intellectuelle.

Ce débat introduit par le sénateur Richard Yung a eu lieu en présence des passionnants Maitre Jean-Pierre Mignard (@jpmignard) et Adrien Basdevant (@AdrienBasdevant), respectivement fondateur et avocat du cabinet Lysias Partners (@lysias_avocats). Les échanges s’articulaient autour des enjeux éthiques, économiques et juridiques relatifs à la donnée.

Parmi les principaux points discutés :

  • Les données doivent être considérées comme un patrimoine privé inattaquable: la notion de vie privée doit être protégée en conséquence.

Mais quid des situations dans lesquelles les informations sont collectées à l’insu des individus ?

  • Le cadre juridique actuel ne suffit plus, ni pour caractériser ni pour encadrer les pratiques : les critères de consentement et pertinence des données collectés sont désuets.
  • Des métaphores avec le cyber-espace ou l’espace marin sont revenues à plusieurs reprises : ces territoires n’appartiennent à personne, mais doivent être entretenus par tous.

Ce sujet revient régulièrement par rapport aux questions de souveraineté entre les états nations et états plateformes. Rappelons que Facebook est plus grand que la Chine !

  • Une éthique sur les données semble possible, en attestent l’exemple du nucléaire et de la bioéthique. Cela passerait par l’association d’acteurs et le partage d’informations au-dessus des frontières étatiques.

Le questionnement autour de ces questions éthiques pose la question de la responsabilité en matière de donnée. Ce débat va prendre de l’ampleur avec le développement des intelligences artificielles, et les peurs que cela génère autour de machines prenant le dessus sur l’homme… ou, au contraire, sur la volonté de certains de protéger des machines qui s’humanisent progressivement.

Pour plus d’information cncpi.fr et @CNCPI_FR, et n’hésitez pas à nous contacter pour un audit de vos différentes données et des recommandations quant à leurs exploitations.

Quelle éthique pour les données


Avatar de Pierre Gomeriel
Pierre Gomeriel

Après un Master 2 en économie du numérique et entrepreneuriat à Rennes 1/Télécom Bretagne Pierre rejoint Equancy en 2013 pour des missions d’acquisition, de suivi de la performance et de maîtrise des aspects techniques et opérationnels des projets (plan de marquage, implémentation et test de tags) pour Nissan Middle East, Amundi, Michelin ou Disneyland Paris. Pierre est certifié sur les principales solutions de mesure d’audience et de gestion des tags.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *