Comprendre et adopter une stratégie Mobile First Unclassified

Mobile first : entre bonnes pratiques et obligation stratégique…  Ce n’est un secret pour personne, le mobile fait sa révolution. Mais concrètement, que cela signifie-t-il ?

Contexte

Avec une augmentation de 40% de la population internaute, les usages du web ont beaucoup évolué ces dix dernières années. Selon Mediametrie en 2017, 92% des foyers en France sont équipés d’au moins un écran internet : smartphone, tablette ou ordinateur, sur lesquels 2/3 des Français se connectent quotidiennement. 30 millions d’entre eux ont une préférence pour la navigation mobile et se connectent tous les jours depuis leur smartphone. Médiamétrie indique que près d’un individu sur 5 n’utilise même que son mobile pour surfer. C’est une tendance accentuée chez les jeunes (15-24ans) qui consacre au smartphone 65% du temps passé sur Internet.

Définition du concept

Né en 2011, le concept est proposé par Luke Wroblewski dans son ouvrage « MOBILE FIRST » et comme le décrit très clairement l’expression cela signifie bel et bien faire de l’interface numérique mobile une priorité face au desktop. Déployer une stratégie mobile first implique donc une amélioration de l’expérience de navigation sur mobile, en s’adaptant aux spécificités du smartphone et aux comportements des mobinautes.

De nombreuses définitions sur la toile relèvent une partie de la citation de Kate Aronowitz (Design Director Facebook) des années 2010 « We’re just now starting to think about mobile first and dekstop second for a lot of our products ».

La stratégie mobile first : une nouvelle manière de concevoir un site

Des usages différents

Une taille d’écran réduite, une consommation dite nomade, « l’instantanéité » mais dans un laps de temps limité… tout autant de choses qui font que les usages mobiles sont très différents de ceux du desktop. Il est alors très important de comprendre l’utilisateur en réalisant des études qualitatives, par exemple, afin d’actualiser les objectifs stratégiques du projet de conception du site mobile.

Le processus inversé

Pour activer une stratégie mobile first, il est préconisé de concevoir en premier une version mobile du site puis le décliner sur desktop. Les entreprises ont pour habitude de faire l’inverse, c’est-à-dire décliner un site desktop en version responsive design pour tablette et smartphone. Le journal du net cite un exemple parfait d’une stratégie mobile first : Instagram, qui a démarré en tant qu’application exclusivement mobile et qui, deux ans après son lancement, s’est doté d’un site web simplifié.

Des outils différents

Il est important de souligner que les pratiques de conception de site internet mobile ne sont pas similaires à celles sur desktop. Sur mobile, il est nécessaire d’adapter l’ergonomie globale à la taille de l’écran (visuels, typographie…) mais également faire attention à ce que les éléments du site ne soient pas trop lourds afin de ne jamais ralentir le temps de chargement de l’utilisateur qui dispose d’une connexion internet moins bonne que sur desktop. D’autre part, l’implémentation d’outils de tracking se fait différemment (voir l’article sur le tracking des app) en fonction des systèmes d’exploitation des smartphone notamment.


Avatar de leana Tuzi
leana Tuzi

Diplômée d’un Master 2 Marketing BTOC de l’IPAG Business School, Léana a travaillé pendant 2 ans chez Voyages-sncf.com, aujourd’hui devenu OUI.Sncf. Après avoir parcouru la direction marketing du pure player principalement en tant que chargée de la stratégie marketing et chef de projet (PO) CRM, Léana rejoint l’équipe Digital Efficiency d’Equancy en février 2018 afin de se concentrer sur des problématiques de mesure de performances et d’optimisation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *