Le MaaS, facilitateur de mobilité ? Mobility

Une nouvelle révolution des transports est en marche ! Le concept de MaaS (Mobility as a Service) bouleverse depuis déjà plusieurs années la manière d’appréhender la mobilité, en plaçant les usagers au cœur des moyens de transport pour passer à une combinaison de transports publics ou privés, en fonction des besoins client accessibles grâce à une unique interface client. Cela permet une prise en charge complète d’un point A à un point B, de la planification au paiement, avec une simplicité d’utilisation et plusieurs alternatives proposées. Si cette révolution a dans un premier temps été déclenchée par la nécessité urgente de réinventer notre rapport à la mobilité (congestions dans les villes, pollution de l’air…), elle débouche aujourd’hui sur de belles initiatives entreprises par un large panel d’acteurs de la mobilité : collectivités, constructeurs automobiles, start up… Chacun a un rôle à jouer dans la mobilité de demain et ce, avec le soutien de la société civile et du cadre législatif avec la loi LOM 2019.

Le concept de MaaS bouleverse depuis déjà plusieurs années la manière d’appréhender la mobilité en plaçant les usagers au cœur des moyens de transport

C’est dans ce contexte que s’est tenue la semaine dernière à l’Anticafé de Station F, la conférence « MaaS, facilitateur de mobilité », co-animée par Yann Marteil, Directeur Général de VIA ID, Julien Honnart Président et Co-fondateur de Klaxit, et Thomas Luc, Directeur Stratégie Automobile chez Equancy. Premier constat des intervenants : le MaaS est en forte expansion, tant dans son implantation dans bon nombre de collectivités (Whim en Finlande puis en Belgique et en Angleterre, Ubigo en Suède, Moovit aux Etats Unis…), que dans la quantité et la variété d’acteurs qui cherchent à s’y intégrer. Ainsi, applications, plateformisations, digitalisations, multimodalités, data … telles seront les nouvelles composantes de la mobilité de demain.

Si le nombre d’initiatives ne cesse de croitre, la grande question sera alors de prédire qui sera le grand gagnant du MaaS de demain et comment les acteurs vont assurer leur pérennité. Pour répondre à cette question, les intervenants ont partagé trois grandes convictions qui permettront à l’acteur MaaS de demain de devenir leader.

Tout d’abord, l’expérience client

Tout l’enjeu réside dans la complétude de l’offre. Il s’agit de proposer une offre complète et d’intégrer l’ensemble des services autour de la mobilité en s’appuyant sur l’analyse des irritants et des besoins clients, de la planification au paiement en passant par la réservation. C’est, par exemple, grâce à une écoute permanente des besoins du client que La Fourchette a su délivrer une expérience sans couture autours du restaurant en intégrant différents services au sein du parcours client : information, réservation, offres promotionnelles, avis clients vérifiés… Le grand vainqueur du MaaS de demain saura placer l’utilisateur au centre de l’expérience en lui proposant une offre complète et ainsi anticiper ses exigences futures.

Favoriser les synergies

Aucun acteur quel qu’il soit ne pourra gagner cette bataille du MaaS seul. Il y a un besoin urgent à ce que les acteurs s’associent entre eux pour étoffer leur offre (Uber a su racheter Jump pour ajouter à son offre un service de vélo en free-floating), développer son expertise et élargir sa force de frappe. Dans ce sens, Julien Honnart de Klaxit insiste sur l’importance d’une synergie avec chaque collectivité car ce sont elles qui « inspirent, financent et encadrent » ces projets qui bousculent le quotidien. Selon lui, tout l’enjeu est de s’adapter au local tout en gardant la vitesse nécessaire pour se répliquer sur un périmètre plus large.

Maîtriser la data

L’acteur MaaS de demain saura collecter et capitaliser sur toute sa data : issue des collectivités, des différents services intégrés et des clients, pour la monétiser, la partager et pérenniser la relation. Yann Marteil de Via ID insiste sur la nécessité qu’un régulateur indépendant veille à garantir les libertés individuelles.

Vous l’aurez compris, tout le monde a son rôle à jouer dans ce nouveau modèle et des challenges de taille sont à adresser en profondeur par les acteurs pour s’assurer une évolution pérenne.

Si aujourd’hui, comme le dit Thomas Luc, « le MaaS, c’est une aventure » avec son lot d’incertitudes, il reste cependant certain que l’acteur dominant de demain saura placer le client au centre, créer des synergies favorables et maîtriser la data plus que les autres.   

Pour tout contact ou information sur la mobilité, contactez tluc@equancy.com


Avatar de Marjolaine Boisson
Marjolaine Boisson

Plus de 3 ans et demi d'implication au service de la transformation/performance digitale de grands comptes d'industries variées: Conduite du changement pour GRDF dans son projet de déploiement national des Compteurs communicants; Consultante webanalytics et Marketing stratégique pour Nissan Europe et ses 24 pays; cadrage stratégique de la refonte ergonomique et graphique du futur site de la banque en ligne du Crédit Agricole...

Avatar de Rachel Haran
Rachel Haran

Rachel est diplômée de l’Ecole Centrale Lyon, et a rejoint l’équipe Retail et e-commerce d’Equancy en tant que consultante. Elle dispose de plusieurs expériences en stratégie Marketing dans le secteur Retail. Rachel a notamment coordonné des projets de performance de Marque et expérience Clients.

Avatar de Nicolas Rebet
Nicolas Rebet

Diplômé de Kedge Business School, Nicolas a tout d’abord rejoint le Printemps où il y a occupé des postes à la fois de management retail et de Business Analyse. Nicolas dispose d’une véritable culture retail à la fois analytique, terrain et une forte sensibilité liée à la relation client. Nicolas a ensuite accompagné le développement d’un groupe international de bijouterie en tant que Responsable Commercial Europe. Il connait très bien les problématiques de la distribution sélective et a également participé au déploiement européen du groupe. Au sein de l’équipe Stratégie d’Equancy, Nicolas intervient sur des problématiques d’expérience client et sur des sujets liés au retail et à la mobilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *