L’IA et la data transforment les métiers, transformez-vous. Data Science & Tech / EQ News / Marketing Performance / Strategy

Face aux modifications des usages et comportements des consommateurs à la recherche d’expérience unique, rapide et sans couture quels que soient les canaux, à la recherche effrénée de gains de productivité dans un monde de plus en plus concurrentiel, la data et l’Intelligence Artificielle constituent aujourd’hui des leviers stratégiques majeurs pour mieux répondre aux enjeux business, toutes verticales confondues.

Considérée comme le nouvel « or noir », la data contribue à la génération de marge additionnelle, de gains de pertinence et rapidité des décisions ou encore d’efficacité opérationnelle.

La data s’exploite sous toutes ses formes (nombre, texte, image, vidéo…), sans contrainte de volume ; les champs d’application se diversifient (Machine Learning, compréhension du langage naturel, reconnaissance d’image…) et les technologies se démocratisent pour collecter, transformer, analyser et activer en temps réel ces données.

Les entreprises souhaitent aller plus vite dans l’adoption de la data, identifier les cas d’usage à forte valeur ajoutée, transformer leurs métiers vers plus d’efficacité et plus de performance

Historiquement valorisée par un nombre limité de départements, toute l’entreprise est dorénavant concernée par la data (Marketing, Ventes, Finance, RH, Opérations, Logistique…). Les entreprises souhaitent aller plus vite dans l’adoption de la data, identifier les cas d’usage à forte valeur ajoutée, transformer leurs métiers vers plus d’efficacité et plus de performance.

Se transformer autour de la data et accélérer grâce à elle est évident pour certains, mais beaucoup sont aujourd’hui à la croisée des chemins : comment passer d’initiatives locales sur quelques départements et mobiliser tous les départements ? comment transformer mon POC, mon MVP pour le déployer rapidement, de manière industrielle et l’intégrer totalement à mes processus opérationnels ?

Adopter le « réflexe data » peut s’avérer difficile et les freins peuvent être multiples : déficit de compréhension des enjeux et fondamentaux autour de la data, résistance au changement, difficulté à prioriser les opportunités, accès et partage de la données, roadmap IT déjà saturée…

Alors, comment amorcer sa transformation data ? Comment l’accélérer pour en tirer rapidement tout son potentiel stratégique et économique ? Nous vous livrons ici quelques facteurs clés de succès organisés autour de 5 thèmes

Une transformation data organisée autour de 5 pilliers

Définir sa stratégie

Etape évidente mais incontournable, il faut avant tout définir sa stratégie data au regard des objectifs stratégiques de l’entreprise, et donc choisir les cas d’usage qui supportent directement ses ambitions prioritaires. Grâce à cela, vous garantissez l’obtention de l’aval et support du top management. Élément clé pour la réussite de la transformation.

Les enjeux et opportunités, que la data pourra alors aider à adresser, resteront probablement très nombreux. Il conviendra alors de sélectionner les cas d’usage data dont le ROI est solide et la valeur démontrable rapidement ; la rapidité de démonstration tangible de résultats est une autre clé de succès.

S’organiser 

L’enjeu organisationnel réside dans le fait d’embarquer, au sein d’équipes cross-fonctionnelles, les bonnes personnes du métier, de la data et de l’IT autour d’un objectif commun. Toutes auront un rôle clé dans le succès des projets, mais le chef d’orchestre/leader doit rester le business et non l’IT.

Il faudra également savoir trouver le juste équilibre entre ressources internes et externes. Les ressources externes (sociétés de service et start-ups) peuvent apporter une expertise, une capacité à produire rapidement. Utiles pour initier la démarche et capitaliser sur une technologie et un savoir-faire déjà éprouvés.

En revanche, les enjeux étant stratégiques pour l’entreprise, il est essentiel de mettre en place les conditions d’une internalisation progressive des compétences pour devenir autonome dans les phases de déploiement des cas d’usage.

Accompagner au changement 

L’IA fait peur car elle peut être perçue comme concurrente à soi-même. La data bouleverse les processus opérationnels et les modes de prise de décision.

Le changement ne s’opérant pas seul, un dispositif complet d’accompagnement et d’acculturation est nécessaire pour lever les freins, faciliter l’adoption et faire en sorte que les initiatives menées, une fois la période d’enchantement finie, continue à être suivies et améliorées dans la durée.

L’identification, au sein même de l’entreprise, de « data champions » est essentielle. Ils participent à l’évolution des mentalités et contribuent à l’apprentissage collectif.

En parallèle, la mise en place de séances d’acculturation, d’inspiration, d’ouverture sur des usages opérationnels concrets et aux bénéfices évidents, permettront de développer un langage commun autour de la data, aider à la bonne compréhension de ses enjeux et fondamentaux et nourrir les équipes tout au long de l’année.

Former vos équipes IT, data et métier, et apporter du sang neuf

Au-delà du dispositif d’acculturation, la mise en place de plans de formation est clé pour impliquer vos équipes dans cette transformation : formation aux méthodes agiles pour tous les métiers (méthodes toutes aussi utiles dans le développement d’applications data que d’applications digitales), formation aux environnements cloud, API, DevOps… pour vos équipes IT, formation de vos équipes data au Machine Learning, aux nouveaux langages de programmation…

Une collaboration étroite lors des projets entre ressources externes et internes doit compléter ce dispositif de formation pour accélérer la montée en compétences de vos équipes sur vos environnements, sur vos données, sur des projets concrets.

Clairement, l’apport de nouveaux profils est essentiel pour réaliser cette transformation, à la fois en termes de compétences et d’expérience, mais aussi dans la capacité à réaliser les projets inscrits dans la roadmap, dans des délais raisonnables.

Trouver la bonne alchimie entre les profils métiers et IT de l’entreprise, les nouveaux profils data et les partenaires externes est clé pour la réussite de vos projets.

S’équiper, oui, mais de manière réfléchie 

L’apport de nouvelles technologies cloud est indéniablement un catalyseur pour offrir rapidement de nouvelles capacités de stockage d’analyse et de développement d’application data. Elles doivent être pensées en cohérence avec les usages cibles et l’existant IT pour s’assurer que les intégrations et interfaçages entre les systèmes seront réalisables à coûts maitrisés et dans le respect des règles de l’art. Tout cela dépend donc étroitement des cas d’usage identifiés et ne peut se faire indépendamment du business. Par ailleurs, compte tenu des enjeux de sécurité et de gestion des données personnelles, ces choix sont majeurs et doivent se faire en étroite collaboration avec les responsables réseaux, sécurité, sans oublier le département juridique.

Enfin, les services cloud étant modulables, ils peuvent être souscrits progressivement, et le coût étant essentiellement à l’usage, il faut réfléchir à une architecture cible qui peut être déployée pas à pas pour ne pas faire gonfler la facture inutilement.

Pour vous aider, nous lançons un programme d’accélération data

Le « Programme Data Accélération » prépare votre organisation à affronter les défis stratégiques où la data et l’IA ont un rôle clé. Disponible dans plusieurs formats (keynotes d’experts, témoignages & échanges entre Chief Data Officers, learning expeditions, partage de veille), il vous permet de développer un vocabulaire clair et accessible sur l’IA et la data, comprendre les enjeux de la donnée et de l’IA, identifier de nouveaux cas data-driven et créer une dynamique transversale à l’entreprise et former vos équipes métiers pour réussir vos projets. 

N’attendez plus pour développer la culture et l’expertise DATA/IA de vos équipes, contactez-nous


Avatar de Alexandre Hammarstrand
Alexandre Hammarstrand

Alexandre a rejoint Equancy en 2010, et occupe le poste de Senior Manager Digital & Data. Il accompagne ses clients dans leur transformation digitale, la définition de leur stratégie data-driven ainsi que dans l’optimisation de leur performance marketing.