[Retail Tour] Un magasin de plus pour les Bob(i)o ? Uncategorized

En juillet dernier, So.Bio (filiale de Carrefour) a ouvert le plus grand magasin de Bio de Paris avec une surface de 750 m² au cœur du très chic 7e arrondissement. Encore un magasin bio de plus ? Pas vraiment…

Si l’entrée du magasin est pour le moins déroutante de par son austérité, le client découvre rapidement des rayons agréables, clairs, documentés et au merchandising impeccable. Côté assortiment, 80% de l’offre concerne l’alimentaire, le reste se répartissant entre un espace Corner Beauté et quelques produits d’entretien/petcare sans changement d’environnement.

L’atmosphère y est qualitative et reprend les standards actuels des supermarchés premium en termes de merchandising sur les produits secs & frais. Sur ce point So.Bio propose une expérience d’achat de grande qualité. A noter une réelle valeur ajoutée sur le rayon produits traditionnels à la coupe (viande & traiteur) – encore rare dans un supermarché bio.

Côté produits, un gros effort de référencement a été mené par les équipes de So.Bio car elles n’ont intégré que des marques spécialistes bio (pas de déclinaison Bio des PGC classiques) avec un réel souci de diversité des références en linéaires. Il est également important de noter une vaste offre de produits en vrac comme il en est désormais l’accoutumé dans les rayons bio, mais cette fois, l’offre est bien plus large que la plupart des autres supermarchés (riz, pâtes, fruits secs, bonbons, farine et même des distributeurs de pâte à tartiner…)

L’enseigne est 25% plus cher que Carrefour Drive, 5% plus cher qu’un Monoprix et 36% plus cher que Leclerc Drive.

Côté tarifs, ceux de So.Bio sont plutôt élevés comparés aux autres enseignes nationales. Sur un échantillon de 5 produits comparables*, l’enseigne est 25% plus cher que Carrefour Drive, 5% plus cher qu’un Monoprix et 36% plus cher que Leclerc Drive. Ces chiffres, bien que sur un court échantillon, n’ont rien d’étonnant et confirme le positionnement haut de gamme du magasin. Face à son concurrent direct Naturalia, So.Bio est, sur notre panier test, moins cher de 7% mais dans le détail des produits la palme au prix bas revient tantôt à l’un ou à l’autre.

En résumé, si ce magasin n’apporte aucune réelle rupture retail, il a réussi le tour de force d’offrir à ses clients une expérience d’achat haut de gamme, dès son ouverture, avec une réelle maîtrise des basiques que de la distribution (pas de rupture, clarté de l’offre, …). Sans conteste, So.Bio donne envie d’acheter et se convertir au bio et ce, malgré des tarifs relativement élevés.

*en termes d’unités de besoin (pâtes sèches, huile d’olive, confiture, légumes, bouteille 75cl alcool), relevé réalisé entre le 1er et 15/09/19

Crédit photo : So.Bio


Avatar de Nicolas Rebet
Nicolas Rebet

Diplômé de Kedge Business School, Nicolas a tout d’abord rejoint le Printemps où il y a occupé des postes à la fois de management retail et de Business Analyse. Nicolas dispose d’une véritable culture retail à la fois analytique, terrain et une forte sensibilité liée à la relation client. Nicolas a ensuite accompagné le développement d’un groupe international de bijouterie en tant que Responsable Commercial Europe. Il connait très bien les problématiques de la distribution sélective et a également participé au déploiement européen du groupe. Au sein de l’équipe Stratégie d’Equancy, Nicolas intervient sur des problématiques d’expérience client et sur des sujets liés au retail et à la mobilité.